Commit c12bcdc0 authored by Florent Chehab's avatar Florent Chehab

update

parent 4ec178ca
......@@ -60,6 +60,17 @@ Quoiqu'il en soit, la transposition et la substitution sont fondamentalement à
\subsection{La naissance des procédés de cryptanalyse}
\todo[inline]{Fin des méthodes intuitives, analyse de la structure du langage }
\begin{myquote}
L'étude de l'histoire de la cryptanalyse est délicate en raison du faible nombre de documents publiés
par les acteurs eux- mêmes. Il est en effet maladroit de rendre publique la connaissance du code de
l'adversaire, sous peine de voir celui-ci changer son procédé de chiffrement. Les méthodes de
décryptement sont bien plus sensibles que les méthodes de chiffreme nt elles-mêmes.
\end{myquote}
Viète : recherche de voyelle : analyse de triplets successifs.
Chiffrer un message c'est lui appliquer une successions de transformations réversibles. La cryptanalyse c'est la recherche de ces transformations réversibles. Il faut attendre le \siecle{IX} pour assister au début de la rationalisation des procédés de cryptanalyse. En effet, jusqu'alors, la cryptanalyse était restée un jeu d'esprit parfois assimilé à de la sorcellerie. Se sont les arabes qui ont étaient les premiers à mathématiser les procédés de cryptanalyses. De fait, le philosophe arabe Al-Kindi (801-873), a beaucoup travaillé sur la langue est à notamment produit les premières tables de fréquences des lettres dans une langue. Il a en effet remarqué que chaque lettre était employé à une fréquence particulière dans chaque langue.
Ainsi fut inventée l'\textit{analyse des fréquences} l'un des procédés les plus emblématiques de la cryptanalyses. De fait, dans le cas de chiffrement par substitution, si le cryptogramme est suffisamment long, il suffit de calculer la fréquence des lettres dans le cryptrogramme puis de comparer ces fréquences avec des tables pour trouver la transformation inverse. Par exemple, en français et en anglais, la lettre la plus utilisée est le \guill{e}.
......@@ -84,26 +95,26 @@ Blaise de Vigenère (1523-1596) est un diplomate français qui inventa un chiffr
\begin{figure}[H]
\centering
\includegraphics[width=5cm]{./assets/table_vigenere.png}
\includegraphics[width=8cm]{./assets/table_vigenere.png}
\caption{Table de Vigenère (image \href{http://blogs.univ-poitiers.fr/laurentsignac/2013/10/30/dechiffrer-automatiquement-le-chiffre-de-vigenere/}{Université de Poitiers -- Laurent Signac}) }
\label{img-table-vigenere}
\end{figure}
Le chiffre de Vigenère est resté assez confidentiel au fil des années et à même été réinventé à plusieurs reprises \cite{guillotHistoire} :
chiffre de Grondsfeld (\textasciitilde 1734), chiffre de Beaufort (XVIII\up{e}), la réglette de Saint-Cyr (1880 -- début XX\up{e}) ou encore le cylindre de Jefferson (XVIII\up{e} -- qui a été utilisé par les États-Unis pendant la Seconde Guerre Mondiale.).
Le chiffre de Vigenère a résisté à la cryptanalyse jusqu'en 1863 lorsque Friedrich Kasiski trouva un test permettant de déterminer la longueur de la clef. En effet une fois cette longueur connue il est possible de remettre à l'œuvre la technique de l'analyse des fréquences. Une autre méthode encore plus performante verra le jour au \siecle{XX} grâce aux travaux de William F. Friedman.
Il a résisté à la cryptanalyse pendant près de 400 ans.
Vignère, Autokey, **Codes**
\bigskip
D'autres systèmes ont également été mis en place en parallèle de ces évolutions pour contrer l'analyse des fréquences. Par exemple, via l'utilisation de codes pré-établis entre les interlocuteurs : ainsi certains mots sont remplacés par des une série de chiffre et de lettres caractéristique établie dans un dictionnaire partagé par les protagonistes.
\subsection{Des révolutions technologiques}
Télégraphe
\subsection{Un idéal}
\subsection{Une volonté : Kershofs}
\todo[inline]{dire que les codes étaient souvent cassés}
D'après \cite{Kerckhoffs1883} :
\begin{myquote}
......@@ -118,6 +129,12 @@ D'après \cite{Kerckhoffs1883} :
\end{myquote}
\subsection{Des révolutions technologiques}
Télégraphe
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
%%% Fin pré-20ème
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
......
Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment