Commit 849efdba authored by Florent Chehab's avatar Florent Chehab

up

parent e921a0ef
......@@ -510,10 +510,11 @@ L'adoption de ces nouveaux procédés a d'ailleurs été confrontée à certaine
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
%%% Début Prédiction
%%% Début Conclu
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
\clearpage
\section{Et si...}
\section*{Et si...}
\addcontentsline{toc}{section}{Et si...}
Derrière ce titre de Section se cache une réflexion semi-prédictive quant à certains éléments du futur de la cryptologie.
......@@ -525,21 +526,16 @@ Les ordinateurs quantiques ne sont pas encore prêts, loin de là. Les plus perf
Ainsi, fin 2017, le NIST a lancé un nouveau concours \cite{nistPostQuantum} à la manière de celui pour l'\texttt{AES}. L'objectif est de trouver de nouveaux algorithmes de chiffrement qui résisteraient aux ordinateurs quantiques.
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
%%% Fin Conclu
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
\clearpage
\section*{Conclusion}
\addcontentsline{toc}{section}{Conclusion}
\vspace{2cm}
En conclusion, il est difficile d'estimer qui du cryptographe ou du cryptanalyste est gagnant. Par exemple, la lecture de l'Histoire proposée dans ce document nous amène à dire que les cryptanalystes ont apporté des solutions décisives pendant les Guerres Mondiales, venant à bout des chiffres les plus sophistiqués, et devançant d'une certaine manière les cryptographes.
The word “enemy,” stemming from military applications, is commonly used in cryptographic work to denote anyone who may intercept a cryptogram.
Passez ces périodes belliqueuses, la cryptologie a énormément évolué et a fait sa révolution en devenant \textit{publique}. La cryptographie reste un outil au service des états dans leurs communications secrètes, mais devient un outil de protection pour bon nombre de citoyens, d'entreprises, ou de processus. \textit{Sous ce nouvel angle, s'y attaquer secrètement est très mal perçue par les populations.} La \textit{nouvelle} cryptographie, reposant sur des mathématiques abstraites et une sécurité \guill{calculatoire}, apparait présentement incassable. Toutefois, des révélations ponctuelles, comme la cryptanalyse de la machine \texttt{Enigma} ou \guill{l'affaire Snowden}, viennent nous rappeler plusieurs années après les faits, que ce que l'on croyait indéchiffrable, ne l'était peut être pas tant que ça.
Shannon au-dessus
\bigskip
Ainsi, la cryptologie, du fait des enjeux étatiques, est une science à deux vitesses : ce qui est connu et ce qui ne l'est pas. Si nous mettons de côté les potentiels \textit{inconnus secrètes (ou non) dans ce monde du secret}, alors aujourd'hui la cryptographie a repris le devant sur la cryptanalyse.
Nouveaux moyens de renseignements. satellites, plus besoin de craqués des codes.
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
%%% FIN conclu
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment