Commit 48ba80df authored by Florent Chehab's avatar Florent Chehab

up

parent bd2ae983
...@@ -241,24 +241,21 @@ Ce télégramme est montré à un représentant américain le 22 février 1917, ...@@ -241,24 +241,21 @@ Ce télégramme est montré à un représentant américain le 22 février 1917,
La déclaration de guerre formelle des États-Unis à l'égard de l'empire allemand interviendra finalement le 7 avril 1917. La déclaration de guerre formelle des États-Unis à l'égard de l'empire allemand interviendra finalement le 7 avril 1917.
\subsubsection{Déchifffrement de painvinc} \subsubsection{Déchiffrement de painvinc}
\todo[inline]{dessous + range finder} Georges Painvin est un cryptanalistes travaillant pour l'armée Française. C'est lui qui est à l'origine de la cryptanalyse du nouveau chiffre instauré par l'Allemagne au printemps 1918 pour préparer son ultime offensive : le chiffrement \texttt{ADFGX}. Ce chiffrement est un mélange de substitution et de transposition selon des clefs qui changeaient quotidiennement.
\begin{myquote}
Le décryptage, le 1er juin 1918 d'un radio télégramme allemand par le lieutenant Georges Painvin7 s'est ainsi révélé déterminant pour contrer une des dernières offensives allemandes. Évoquant ce lieutenant, Georges Clemenceau aurait prétendu qu'à lui tout seul il valait un corps d'armée8.
\end{myquote}
Une première offensive Allemande fut un immense succès le 21 mars. Mais la première solution complète de ce chiffre gut obtenu par Painvin le 1\up{er} juin et un message intercepté le 3 juin fut lui aussi décrypter et porté supposément une grande importance : des télémètres\footnote{Avec l'invention de la T.S.F. les télégrammes transités dorénavant sur les ondes radio. Plusieurs télémètres permettent de reprérer l'origine d'un message. Ce fut un procédé très utilisé pendant les guerres car cela donne une information relativement fiable sur la densité de troupes ennemies même s'il n'est pas possible de déchiffrer leurs échanges.} ont localisé l'origine du message comme étant le quartier général Allemand.
Cela fut rapidement confirmer par un autre cryptanaliste français aidé des avancés de Painvin. Le télégramme contenait la phrase suivant à l'attention de leurs hommes au nord de Compiègne :
And this advantage he had conserved superbly. The hints that drifted out to French G.H.Q. about his intentions were multiple, petty, and contradictory. Nothing would jell. Gloomy intelligence officers could reach no definite conclusions. Another attack was certainly in the offing, but unless they could ascertain its location, France might be lost. Into this dismal atmosphere on the morning of June 3 burst Guitard of the Service du Chiffre, excitedly waving an intercept. One of the G.H.Q. cryptanalysts, applying the keys that Painvin had sent there, had just read a cryptogram sent at 4:30 a.m., only a few hours earlier: \begin{myquote}
Hâter l'approvisionnement en munitions STOP le faire même de jour tant que vous n'êtes pas vus.
read: Munitionierung beschleunigen Punkt Soweit nicut [error for nichf eingesehen auch bei Tag ("Rush munitions Stop Even by day if not seen"). Guitard and the intelligence officers recognized at once that the ammunition mentioned in the telegram was that intended for the usual German pre-assault bombardment, and the location of the addressee of the message told them where that attack would come. \end{myquote}
Les préparatifs pré-offensive des allemands fut alors repéré par les alliés qui purent concentrer eux-aussi leurs forces au même endroit, sauvant d'une certaine manière Paris.
\subsection{Invention d'un chiffre indéchiffrable}
Vernam, qui a participé à l'automation des procédés cryptographiques
\subsection{La Deuxième Guerre Mondiale} \subsection{La Deuxième Guerre Mondiale}
...@@ -369,6 +366,9 @@ Only such mechanization enabled Army cryptographers to keep up with the ever- ri ...@@ -369,6 +366,9 @@ Only such mechanization enabled Army cryptographers to keep up with the ever- ri
\section{La cryptologie de 1947 à nos jours} \section{La cryptologie de 1947 à nos jours}
\subsection{La révolution de la technologie de l'information} \subsection{La révolution de la technologie de l'information}
Vernam, qui a participé à l'automation des procédés cryptographiques
\subsection{La révolution des cryptosystèmes à clefs publiques} \subsection{La révolution des cryptosystèmes à clefs publiques}
......
Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment